Vign_4058°_copie

Les Hautes Terres 81 x 100 cm

 

Lumière de terre et d'eau,  

  

 

 

Être abstrait aujourd'hui, ne pas donner l'afflux d'images surexposées, tel est le défi. Isabelle Grangé nous oblige à nous poser pour regarder. Nous sommes à ce point de passage entre la lumière et l'ombre, encore éblouis, que nous devons attendre pour que l'oeil trouve les sentes d'une nouvelle acuité.

Terre et eau ne se dévoilent jamais réellement, séparés à la limite.
Le geste précis d'une technique volontaire pour que l'incantation ouvre l'espace : pigments de terre de Sienne, d'ocre jaune et rouge, céruse, noirs, et eau par lesquels le combat entre le minéral et l'aqueux, n'est jamais gagné.
La lumière, entre les protagonistes s'insinue et donne la dimension des forces en présence. Nous prenons alors notre mesure face à une nature qui n'est plus celle d'un paradis, tels les paysages de Barbizon ou de Courbet, les accents de Turner ou la peinture chinoise classique.
Isabelle Grangé nous invite à solliciter " in sueri " la création de nouveaux univers.

 


Bénédicte Chauliac, 2007


 

 

 

 

 
© I.Grangé - ADAGP 2019 Tous droits réservés